L’accompagnement personnalisé

L’accompagnement personnalisé est un temps d’enseignement intégré à l’horaire de l’élève (jusqu’à 2h par semaine) qui s’organise autour de trois activités principales : le soutien, l’approfondissement et l’aide à l’orientation. Distinct du face-à-face disciplinaire, il s’adresse à tous les élèves tout au long de leur scolarité au lycée.

L’accompagnement personnalisé est construit de façon cohérente avec le tutorat, les stages de remise à niveau ou les stages passerelles. Tous contribuent à un meilleur accompagnement et à une meilleure orientation pour chaque élève.

L’accompagnement personnalisé comprend des activités coordonnées de soutien, d’approfondissement, d’aide méthodologique et d’aide à l’orientation, pour favoriser la maîtrise par l’élève de son parcours de formation et d’orientation. Il s’appuie sur les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE). Il prend notamment la forme de travaux interdisciplinaires.

• L’équipe pédagogique élabore le projet d’accompagnement personnalisé. Ce projet est examiné par le conseil pédagogique, qui en débat, et formalise la proposition. Le conseil des délégués pour la vie lycéenne est consulté sur ce projet.

Dans chaque équipe éducative, les professeurs :

– repèrent les élèves en difficulté
– s’appuient sur des compétences acquises
– ciblent des compétences à acquérir.

Une compétence peut être considérée comme la combinaison d’un ensemble cohérent et indissociable de ressources :  des connaissances (savoirs),  des capacités (savoir faire),  des attitudes (savoir être).

Être compétent c’est être capable de mobiliser durablement ces ressources dans des situations variées, inédites, voire pluridisciplinaires.

Le repérage des besoins des élèves s’effectue au moment des conseils de professeurs de mi-semestre et des conseils de classe.

Les objectifs à atteindre doivent être simples, accessibles et facilement évaluables. Le principe est :
– de redonner confiance à l’élève en lui montrant qu’il peut réussir
– de mobiliser l’élève et ses parents sur ces objectifs